GsierserTal Lauf des 19 et 20 février 2022: che bella!

Cette année, notre section avait choisi la Gsiertal Lauf dans le sud Tyrol italien pour sa course à l’étranger.
Six St Egrèvois se sont donc rendu à San Martino le jeudi 17 février.
Au programme du week-end, courses de 30 et 42 kms en style classique le samedi, et 30 et 42 kms style libre le dimanche.

Moyennant taxe de redevance, incontournable, le vendredi fut consacré à la prise de contact et la reconnaissance du magnifique site bien enneigé, offrant des pistes bien entretenues sur une neige bien changeante en fonction de l’exposition.

Les « six mousquetaires » de Saint Egreve


Sous un ciel gris et une température légèrement négative, Henri, seul représentant, prit part à l’épreuve du 30 kms classique qu’il conclut à une honorable 152 ème place en 2:17:49, soit moins d’une heure du vainqueur Stefano DELLGIACOMA.
Place aux épreuves skate dimanche, sous le soleil revenu et -4°. En deux vagues, près de 700 concurrents s’élancèrent sur les deux parcours. Si la majorité choisissait de s’arrêter au bouclage des 30 kms, dont Germinal notre super vétéran, les autres purent découvrir les 12 kms supplémentaires globalement répartis en une montée de 6 kms et une descente équivalente. Il valait mieux en avoir gardé sous le pied, d’autant plus que les organisateurs avaient réservé un dernier raidillon à moins d’un km de l’arrivée.
En 1:40:09, Lorenzo ROMANO franchissait la ligne en vainqueur du marathon. Erick se classe premier représentant de notre section en 97ème position. Laure, termine 159 ème et s’offre une très belle 2ème place dans sa catégorie. Bernard boucle en 161ème position, devant Henri et Philippe respectivement 196ème et 233ème.
Sur le 30 kms remporté par Mattéo TANEL en 1:11:14, Germinal en terminait en 1:53:17 à la 254ème place, au 5ème rang de sa catégorie.
Conditions sanitaires obligent, chaque participant se voyait remettre un sac papier contenant un repas chaud copieux et de qualité, à consommer en extérieur.
Les esprits emplis de merveilleux souvenirs de cette attachante région italienne, le temps était venu de prendre la route pour un trajet de 10h jusqu’à St Egrève.


Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
5 ⁄ 1 =