La Foulée Blanche virtuelle d’Olivier

Un mois de rêve: c’est durant le mois de janvier 2021, que la Foulée Blanche, annulée dans son format traditionnel, et remplacée par une « Foulée Blanche Virtuelle », aura permis à Olivier de parcourir plusieurs parcours, souvent plusieurs fois.

Voici le récit d’Olivier:

Olivier en plein effort durant l’une de ses tentatives

Les organisateurs de La Foulée Blanche à Autrans ont décidé, deux mois avant l’épreuve, d’annuler l’épreuve habituelle, et de la remplacer par quatre parcours chronométrés durant tout le mois de janvier, de façon individuelle, chronométrés par le biais de son propre téléphone.

Le départ d’Autrans de la Foulée Blanche

J’ai débuté le ski de fond skating il y a huit ans grâce à mon club USSE (Saint Egrève), et depuis, je n’ai fait que deux courses de 10 kms et une de 20 kms il y a deux ans à l’occasion de La Foulée Blanche, et j’étais arrivé parmi les derniers par la faute d’un bâton cassé: je ne pouvais donc que m’améliorer !!

J’étais présent dès la 1ère journée le 2 janvier de cette année, accompagné d’un épais brouillard ce qui fait que parfois je quittais la bonne trace ou prenait une mauvaise piste. Après coup, j’ai appris que les temps du parcours du 20 kms n’étaient pris en compte qu’à partir du lendemain!

En ce moment, j’ai l’opportunité de pratiquer beaucoup de sports pour adapter ma préparation en vue de progresser à cette épreuve de skating avec le soutien de ma coach Christelle à laquelle je voue une profonde reconnaissance.

En faisant plusieurs fois le parcours du 20 kms, j’ai apprécié de m’être entraîner préalablement au rameur, à la course à pied, la gymnastique; j’ai ainsi pu améliorer mon souffle, et les petits détails qui font que l’on ne skie plus au niveau du loisir mais au niveau de la compétition.
Il faut alors s’équiper le moins possible pour moins transpirer, oublier le bidon d’eau qui fait perdre du temps, ne pas regarder son chrono dans les montées ou les difficultés du parcours, mais dans les descentes ou aux temps intermédiaires.

Le Stade d’arrivée de la Foulée Blanche

Lors de mon 2ème parcours du 20 kms, je m’étais établi des temps de passages pour arriver en moins de 2h30. La neige était plutôt glacée donc très glissante..
Les fois d’après où la neige était beaucoup plus poudreuse, je n’ai fait que concéder du temps (malgré mes progrès). Une fois arrivé au temps intermédiaire du plateau de Gève en 1h06, j’étais très satisfait car c’était un temps bien inférieur à celui escompté. Et à l’arrivée, c’était moins de 2h: j’étais particulièrement satisfait de mon temps, j’étais sur un nuage !!

« Quatre à la suite »

Ça vous fait penser à quoi ? Question pour un champion, eh bien non, alors que le support informatique à Villeneuve me répondait pourtant: « Julien Lepers ».

Récemment, j’ai fait les 4 parcours à la suite : le 20 kms, puis le 10 kms et le 5 kms à Gève et le 5 kms à Autrans.

Hormis ce slogan, j’ai ressenti une grande satisfaction, de ne pas éprouver de fatigue lors des enchainements. Quelle joie de faire une prouesse dans une course si mythique !! Ne serait-ce-pas un autre moyen de donner plus d’intérêt à cette compétition en plus des challenges ?

Ce mois-ci, je l’ai vécu comme un mois de rêve et ça m’a permis de beaucoup évoluer dans le ski skating:
et n’est-ce pas une façon de mieux vivre !!

A l’année prochaine,

Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =