La Savoyarde 2022: du 8 au 13 mars 2022

Le marathon de la Savoyarde : contre toute attente.

En ce dimanche 13 mars, 10 membres de notre section ont pris la direction de La Féclaz pour y disputer le marathon de La Savoyarde. Henri sur le 21 kms classique, 5 sur le 21 kms libre et 4 sur le 42 kms libre.

Côté météo, la neige annoncée n’est finalement pas tombée. On a même pu assister à une brève et timide apparition du soleil.

A l’échauffement, aux abords du stade de biathlon, la neige semblait bien glissante, mais très vite, sur le parcours, les concurrents durent faire face à une neige mole. Conséquence, le plaisir de la glisse disparût à tel point que certains raidillons durent être franchis en canard !

Dans de telles conditions, nos valeureux représentants ont fait honneur à nos couleurs. Laure, Liliane, Erick et Germinal l’emportent dans leur catégorie respective.

A noté que le doyen de la course affichait 82 printemps. Outre le respect, ça suscite beaucoup d’espoir !

Olivier

Tous les résultats du club ici

Le départ des 42 km

Le mardi précédant le dimanche de la Savoyarde se déroulait la Nocturne du Hibou. Ce fut l’occasion de profiter de ce qui devait être un des derniers véritables soirs d’hiver, la température avoisinant les zéro degrés. Mais il y avait de quoi se réchauffer, que ce soit pendant la course …ou après.

Deux courses par équipe étaient au programme, de 15 km et 9 km, le principe étant qu’une équipe franchisse ensemble l’arrivée. L’équipe « St Egrève illimité » représentait le club, parmi les 120 équipes au départ des 15 km, ce qui faisait tout de même 240 participants.

La neige était froide et glissante sur une piste bien préparée ; pas de descente piégeuse mais il fallait compter sur une bonne frontale pour ne pas se laisser surprendre. Le parcours proposait quelques « bosses » où certains duos se défaisaient mais, profitant des éclairages de chacun, on arrivait à se repérer sur cette piste de nuit.
Le tout dans une ambiance conviviale, où les crissements des skis étaient souvent recouverts par des encouragements entre coureurs ou des appels (« Machin, t’es où ? ») de coureurs à la recherche de leur binôme.
Belle performance pour notre duo Eric + Henri qui en termine au 56 ème rang en moins de 45 mn !.. mais la course faisait en réalité 13 km.

La soirée n’était pas pour autant terminée puisqu’il y avait le repas, au cours duquel fut procédé la cérémonie des podiums. L’attente était longue dans la queue mais la patience fut récompensée par un bon repas, le même que celui servi le dimanche suivant …avec une soupe chaude en plus, laquelle était bienvenue.

Henri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
23 − 15 =