Transjurassienne 2022: beau temps, belle glisse

Une édition de la Transju, courue les 12 et 13 février, qui redonne le sourire.

Après deux années d’annulations, 13 membres de notre section ont participé à La Transju, célèbre course de ski de fond populaire internationale.

Juste avant le départ des 45km classique


Le samedi était réservé au 50 kms en style classique, parcours sur lequel Gilles représentait nos couleurs.

Le beau ruban des « classiqueurs » … sous le soleil

Dimanche, se déroulait l’épreuve reine (en skating) sur un parcours ramené à 64 kms entre Lamoura et Chaux Neuve, et le marathon sur 45 km entre Les Rousses et Chaux Neuve.

Le départ à La Combe du Lac

8h30 à la Combe du Lac, par un temps clair, une température de -2°, s’élançaient les élites, dont Jean Marc Gaillard, tout jeune retraité de l’équipe de France. Puis ce fut au tour de la première ligne toutes les 3 mn par vagues de 100 coureurs. Et enfin les autres lignes. Ces départs décalés, ont permis une bonne fluidité, et ainsi évité les traditionnels embouteillages.

Le peloton des poursuivants, en arrivant sur la Darbella


La neige, globalement glissante et le vent de sud portant (à plus de 20km/h), favorisaient la progression des skieurs. Le public revenu nombreux donnait des allures de tour de France dans les traversées de village. Quelle ambiance dans la montée de l’opticien, où se massaient trois rangs de supporters donnant de la voix, et le bruit assourdissant des cloches !!! Et les montées sur les ravitaillements de Bellefontaine et Chapelle des Bois n’étaient pas mal non plus !

La montée de l’opticien aux Rousses pour les premiers


Après 2:27:54 d’efforts, Emilien Louvrier décrochait sa première Transju, tout comme Céline Chopard qui l’emportait chez les féminines en 2:34:59 (27ème au scratch).

1 podium pour nos représentants (Germinal 1er M10 sur le 45 kms) qui ont tous fièrement défendu les couleurs de notre section. A noter également la belle 185ème place au scratch sur les 64km de Pierre-Yves en 3h tout pile, à moins de 40mn des premiers.
Après l’effort, le réconfort. Le repas était pris dans la salle polyvalente de Mouthe, où l’écran géant rediffusait la victoire de Quentin Fillon-Maillet sur la poursuite des JO de Pekin : que du bonheur !
Les organisateurs peuvent être fiers de cette très belle édition, qui nous laissera à tous d’excellents souvenirs.

Bernard

Tous les résultats du club ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
14 + 23 =